Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Colloques et journées d’études / 20-23 mai 2021, Bruxelles : Modèles, réseaux et (...)

20-23 mai 2021, Bruxelles : Modèles, réseaux et échanges curiaux au Moyen Âge. 52e Congrès de la SHMESP – 43es Rencontres du RMBLF

Programme (sous réserve de modifications) :

Jeudi 20 mai 2021

13h30 : Discours d’ouverture
14h15 : Assemblée générale de la SHMESP

15h15 : Pause-café
15h00 : Régine Le Jan (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) / Julien Loiseau (Aix-Marseille Université) – Introduction

Session 1 : Centre de gouvernement et espace politique

15h45 : Magali Coumert (Université de Bretagne occidentale) – La cour carolingienne et la norme écrite
Emmanuelle Tixier du Mesnil (Université Paris-Nanterre) – Splendeurs et misères des cours andalouses du XIe siècle
Christophe Masson (F.R.S.-FNRS/Université de Liège) – Les cours cardinalices d’Avignon entre 1378 et 1403. Des alternatives au modèle pontifical ?
Discussion
17h25 : Fin des travaux

18h : Visite du KBR Museum

Vendredi 21 mai 2021

Session 1 (fin) : Centre de gouvernement et espace politique

9h00 : Solal Abélès, Michel Margue, Timothy Salemme et Éloïse Adde (Université du Luxembourg ; Université Saint-Louis-Bruxelles) – Les cours dans la « monarchie composite » des Luxembourg 1300-1355 (Henri VII, Jean et Charles IV)
Emmanuel Johans (Le Mans Université) – La cour comtale d’Armagnac (1304-1418) : un modèle souple et fonctionnel
Robin Moens (KULeuven) – La cour baronniale : imiter le prince ? L’exemple de l’entourage des seigneurs d’Audenarde (XIIe et XIIIe siècles)
Discussion
10h40 : Pause café

Session 2 : Réseaux curiaux

11h : Nicolas Ruffini-Ronzani et Romain Waroquier (Université catholique de Louvain ; F.R.S.-FNRS/Université de Namur) – Analyse de réseau et entourage princier : quelle plus-value ? L’exemple des comtes de Vermandois (1101-1167)
Vincent Puech (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Université Paris Saclay) – Le réseau de l’impératrice Théodora : une analyse prosopographique de la cour byzantine au VIe siècle
Emmanuelle Santinelli (Université polytechnique des Hauts-de-France) – Au cœur des réseaux et échanges curiaux : l’épouse du comte dans la Francie occidentale des Xe-XIIe siècles
Discussion
12h40 : Déjeuner

14h30 : Jonathan Dumont (Österreichische Akademie der Wissenschaften) – Les éminences grises dans les cours tardo-médiévales. Anciens Pays-Bas, Empire, France. Essai d’histoire comparée
Olivier Canteaut (École nationale des Chartes) – Des factions à la cour des derniers Capétiens
Discussion
15h30 : Pause-café

Session 3 : Productions, échanges, consommations

15h50 : Sabine Berger (Sorbonne Université) – Les conseillers du roi de France et la commande artistique : une action polysémique (1270-1328)
Mathieu Couderc (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)– De nouveaux marchands du Temple ? Les marchands grecs, le commerce du luxe et la Cour (Bourgogne et France), XVe-milieu XVIe siècle
Rémy Gareil (Université Lumière Lyon 2) – Production savante et représentation du pouvoir : la cour abbasside vue par le libraire bagdadien Ibn al-Nadīm (m. 990)
Marjolaine Lémeillat (Université de Tours) – Les gens de savoir de Bretagne au cœur des réseaux et échanges curiaux à la fin du Moyen Âge (fin XIIIe-XVe siècle)
Discussion
18h00 : Fin des travaux
18h30 : Réception à la résidence de l’ambassadrice de France

Samedi 22 mai 2021

Session 4 : Une société, des réseaux

9h30 : Caroline Chevalier-Royet (Université Jean-Moulin Lyon 3) – Le pouvoir carolingien en son palais : construction d’un modèle dans le De ordine palatii d’Hincmar de Reims
Boris Bove (Université Paris 8) – L’itinérance des rois de France : pour quoi faire ?
Discussion
10h30 : Pause-café

10h50 : Audrey Caire (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) – L’influence de la cour abbasside sur l’art de vivre et l’éthos des élites islamiques médiévales : le rôle du commensal (nadīm)
Roxane Chilà (Université Bordeaux Montaigne) – Un transfert culturel entre cours : la fonction de maître rational, de la Sicile à la couronne d’Aragon et aux états angevins (XIIIe-XVe siècle)
Jean-Marie Cauchies (Académie royale de Belgique) – Nostre hostel, nostre conseil estant lez nous, les chevaliers de nostre ordre : l’emboîtement des hautes charges à la cour bourguignonne, de Philippe le Bon à Philippe le Beau
Discussion
12h10 : Déjeuner

14h00 : Marie-Emmanuelle Torres (Aix-Marseille Université) – Un pouvoir sonore ? Entendre et faire entendre l’autorité impériale à Byzance
Hervé Mouillebouche (Université de Bourgogne) – De la chambre à la salle : le cortège cérémoniel et son cadre à la cour de Bourgogne
Discussion
15h10 : Pause-café

15h30 : Agostino Paravicini Bagliani (Université de Lausanne) – Conclusions
17h30 : Réception à l’hôtel de ville de Bruxelles
19h30 : Banquet

Dimanche 23 mai 2021
Visites du site de l’abbaye de Villers-la-Ville et de la collégiale de Nivelles

Lieu : Bruxelles, Palais des Académies

Bulletin d’inscription à renvoyer avant le 31/03/2021 par mail à info.rmblf chez gmail.com OU par courrier à Christophe Masson, Université de Liège, 1 b, Quai Roosevelt, 4000 Liège (Belgique).

Les frais d’inscription s’élèvent à 60 €. Ce montant comprend l’ensemble des repas, les visites et l’excursion. Le logement à Bruxelles n’est pas pris en charge par les organisateurs.

En fonction de la situation sanitaire, le congrès pourra se tenir en mode hybride ou entièrement virtuel. Le cas échéant, les frais d’inscriptions seront évidemment remboursés.

Si une personne s’avère malade ou cas contact et ne peut pour cette raison se rendre au congrès, ses frais d’inscription seront également remboursés.